Presse

Ce que la presse en dit...

- « Joués avec une énergie et une dextérité soufflantes par cinq jeunes musiciens, trompette en plastique, toy piano, mini-guitares acoustiques et électriques, sonnette de vélo, vache meuglante ou canard de bain créent des mélodies teintées de jazz, de folk et même de rock endiablé ! Trimbalé aux quatre coins du monde, cet orchestre insolite qui accompagne chansons, jeux vocaux et onomatopées farfelues emprunte les rythmes et styles musicaux des continents qu’il traverse, du blues louisianais à la batucada brésilienne, des airs andins aux percussions africaines, de la valse de chez nous aux sonorités orientales. Un véritable feu d’artifice visuel et sonore. »

Anne Dereine, Le Ligueur n°17, 28 septembre 2011.
Lire l’article complet(pdf)


- « "Mon métier c’est plutôt communicateur, mais avant tout, je suis un papa musicien créatif". C’est en observant et en jouant avec ses propres enfants qu’il a eu l’idée de composer une musique qui s’adresse aux plus petits, dès la naissance, mais aussi plus tard de créer cette musique en utilisant des jouets, en les détournant, les assemblant... »

Joske n°35, Mensuel de la Commune de Saint-Josse-ten-Noode, février 2011.
Lire l’article complet (pdf)


- « Voici aujourd’hui un disque réalisé à l’aide de toute une collection d’instruments-jouets, anciens et récents. C’est avec bonheur que les morceaux se succèdent, essentiellement regroupés en trois suites intitulées ‘Suite de musiques au tapis’, ‘Suite des villages’ et ‘La toupie’. Le projet peut prêter à sourire ; le sourire est en effet présent dès le début de l’écoute, tant la réussite est grande. Quel bonheur que tous ces petits morceaux- il y en a trente-huit- ingénieux et harmonieux, loin de tout bricolage auquel on aurait pu s’attendre. Rien ne sonne pauvrement, pas de ferraillement ni de sons approximatifs ou discordants. C’est que les dix musiciens impliqués et appliqués ont bien pris soin de combiner habilement les ‘jouets’ entre eux. Les voix ont aussi un rôle prépondérant, car il y a des chansons, certaines à base d’onomatopées pour toute parole ou même d’un langage imaginaire. »

Dominique Lawalrée, Dimanche Expresse n°5, le 6 février 2011.
Lire l’article complet (pdf)


- « Le CD compte trente morceaux, tous interprétés par des vrais musiciens, sur des faux instruments, des jouets...Un vrai défi ! Et sur scène, dans ses premiers concerts, le jouet musical a bluffé le public. "Les gens se disent en nous voyant que ce ne sera pas possible. Puis ils ferment les yeux et n’entendent pas qu’il s’agit de jouets." »

Anne Sandront, Vers l’Avenir, le 14 janvier 2011.
Lire l’article complet (pdf)


- « Les enfants adorent, il faut souffler, tirer, frapper, gratter, pincer,... pourvu que ça fasse le plus de bruit possible. »

MPEG4 - 28.7 Mo

Jouet et instruments de musique, Télé Bruxelles, le 29 décembre 2010.


- « Pierre Chemin, auteur de l’excellent disque "Le Cordon Musical" en 1993, s’adresse une nouvelle fois à nos chères têtes blondes avec "Le Jouet Musical", un album entièrement composé et réalisé sur des instruments jouets ! Cela donne un savoureux mélange de compositions que les petits pourront essayer de reproduire avec leurs parents sur leurs propres jeux. Les mélomanes en culottes courtes apprécieront... »

Télépro, 25 décembre 2010.
Lire l’article complet (pdf)


- « Le magicien des sons, Pierre Chemin, est de retour avec un nouvel album, "Le Jouet Musical" . Arpentant les brocantes, greniers, magasins, tapotant avec ses enfants et maintenant sa petite-fille sur des jouets, cet artiste a eu la brillante idée de créer un album musical pour les tout-petits – et aussi pour les plus grands – à partir de sons qui leur étaient, familiers, ceux de leurs jeux.
…Le résultat est surprenant : tantôt les auditeurs seront plongés dans une ambiance asiatique avec "Village en Chine", tantôt dans des airs guillerets comme "1,2,3,4", ou encore dans l’univers très rock de ‘Delphinarium’. Certains titres joués au mélodica ou au métallophone nous font penser à la bande origine du film "Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain" composée par le Français, Yann Tiersen. Les différents morceaux nous transportent dans le monde merveilleux de l’enfance avec les tintements de clochettes de berceuses ou les paroles en langage imaginaire. »

Virginie Tiberghien, En Marche, le 16 décembre 2010.
Lire l’article complet (pdf)


- « ...Permettre aux parents et à leurs enfants de s’accorder un peu de temps ensemble.
C’est ensemble qu’ils peuvent découvrir l’exposition qui y est proposée : les jouets musicaux. Ces fameux tambours, trompette en plastique et autres mini pianos ou xylophones qui font la joie des petits. Pas vraiment celle des parents...
Bonne nouvelle, il est enfin possible d’apprivoiser ces engins, à la manière du musicien Pierre Chemin qui leur consacre un Cd : "Le Jouet Musical". A condition de les choisir, pour qu’ils sonnent justes. Les enfants se font l’oreille en apprenant les "bons" sons, les parents prennent plaisir à en jouer avec eux. »

Anne Gilain, Vlan Bruxelles, le 15 décembre 2010.
Lire l’article complet (pdf)


- « Le projet s’articule autour de trois axes. Le CD reprend 38 morceaux avec des rythmes qui emmènent l’enfant dans un univers musical sans frontière (sonorités lointaines...). Mais attention, la pochette avertit : il y a jouet et jouet ! Le but est aussi de faire réfléchir les parents sur le choix des instruments jouets... Offrir une guitare qui sonne juste, c’est favoriser une « bonne oreille » chez l’enfant dès le départ.
Qui dit musique dit bien évidemment concert ! Voir des musiciens jouer sur une mini batterie ou sur une trompette en plastique vert, c’est assez surprenant ! Un curieux orchestre qui donne l’envie de danser, de bouger ou de rêver. Une fois à la maison, petits et grands voudront certainement sortir les instruments jouets du coffre pour créer leur propre musique. »

Aurore Salsano, RTBF ma région, le 3 décembre 2010.
Lire l’article complet (pdf)


« Le Jouet Musical est un moyen de communication et de créativité pour l’enfant et pour l’adulte, parent ou éducateur. Devenu grand-père et toujours attiré par la musique, je me suis rendu compte que c’est en exploitant des terrains non explorés que je serais le plus intéressant. J’ai donc voulu voir avec quels jouets en plastique, en métal ou en bois on peut faire de la musique en respectant les enfants. » ... « J’ai retrouvé le plaisir de partager mes expériences musicales, en composant sur des jouets. Par exemple, je m’inspire du "Petit Nègre " de Debussy pour composer le "Petit Nelson" sur un piano pour enfant. »

Jacques Briard, L’appel, décembre 2010.
Lire l’article complet (pdf)


- Le vinyle Parents si vous chantiez, le CD Le cordon musical et le coffret Le cordon pictural, c’était déjà Pierre Chemin. Sa toute nouvelle production tournée vers la petite enfance est née d’une idée tout à fait originale : rassembler une multitude d’instruments miniatures, petites percussions et objets sonores familiers des rayons de magasins de jouets. Choisir parmi les xylophones, flûtes à clown, mélodicas, hochets ou tambourins ceux qui sonnent le mieux. Mélanger les timbres d’un kazoo, d’un ukulélé, d’une trompette à eau, d’un toy piano ou d’une baby batterie pour faire valser la souris, chanter le crapaud ou pirouetter la mouchette. Entraîner guitare à deux cordes, flûte de pan, cithare ou accordéon dans un voyage aux colorations arabes, andines, celtiques ou brésiliennes. Telle est la prouesse du compositeur et de ses acolytes. Par la magie de leur inventivité, les instruments des petits se retrouvent dans la cour des grands, sans oublier la voix et tous ses jeux sonores : une heure trente de dépaysement, grâce à ce cabinet de curiosités sonores.

Anne Dereine, Le Ligueur, le 1er décembre 2010.


- Ecoutez l’interview de Pierre Chemin lors du Kidzik Festival.

IMG/mp3/rtbf_jouet.mp3

Marie Michiels, Radio Première, Journal de 9h du 28 août 2010.


- « Jeudi, Kidzik a eu la chance d’accueillir “Le Jouet musical”, la dernière création de Pierre Chemin, qui ne s’était plus manifesté depuis plus de dix ans. Quel plaisir !Quels musiciens gentiment déjantés ! Ils sont six sur scène, dans un décor fabuleux – au premier sens du terme – qui fait s’écarquiller les yeux des enfants. Une sorte de grenier magique ou trônent des instruments- jouets faits de plastique, de bois, de métal, récupérés ou achetés. Des hochets pour bébés, un xylophone, des guitares électriques, des tambourins, un mini-piano, un tubophone, des triangles, une batterie, une vache en faïence, un canard de bain… sont réunis pour créer un orchestre jamais vu. On part en calèche à travers les pays et les époques ; on passe des Andes au Brésil  ; on pousse une pointe aux USA avant d’obliquer vers la Chine. C’est inventif, drôle et drôlement virtuose. Les musiciens sont souvent à genoux ou accroupis pour animer les mini-instruments- jouets. Les enfants, ravis, en redemandent. »

Annick Hovine, La Libre, le 28 août 2010.
Lire l’article complet(pdf)

A lire aussi dans cette rubrique :